Hydratation et Tendinites : L’Équilibre Hydrique au Cœur de la Prévention

Les tendinites sont des affections douloureuses qui peuvent entraver notre mobilité et notre qualité de vie. Pourtant, saviez-vous que l’hydratation peut jouer un rôle essentiel dans la prévention de ces blessures courantes ?

Comprendre les tendinites

 

Les tendinites sont des inflammations des tendons, les cordons qui relient les muscles aux os. Elles se caractérisent par une douleur, une raideur et un gonflement dans la région touchée. Si elles ne sont pas traitées correctement, les tendinites peuvent devenir chroniques, limitant gravement notre capacité à effectuer des activités physiques et même des tâches quotidiennes.

Plusieurs facteurs peuvent contribuer à l’apparition des tendinites, notamment la surutilisation, des mouvements répétitifs et un apport sanguin réduit dans la zone touchée. L’hydratation, bien que souvent négligée, joue un rôle crucial dans la santé des tendons.

 L’Impact de l’Eau sur les Tendons

Les tendons sont composés à plus de 75 % d’eau, ce qui les rend sensibles à la déshydratation. Des études ont montré que la déshydratation peut altérer la structure des tendons, les rendant plus vulnérables aux blessures [1]. Une recherche publiée dans “Sports Medicine” en 2017 a souligné que l’eau est nécessaire pour la formation et la régénération des tissus conjonctifs, y compris les tendons [2].

En outre, l’eau contribue au maintien de la viscosité du liquide synovial, un lubrifiant naturel présent dans les articulations. Une viscosité adéquate du liquide synovial est cruciale pour réduire la friction entre les tendons et les structures environnantes, minimisant ainsi le risque de tendinites [3].

 Les Recommandations pour Prévenir les Tendinites

Il est clair que l’hydratation joue un rôle clé dans la prévention des tendinites. Voici quelques recommandations pour maintenir un équilibre hydrique adéquat :

  1. Buvez suffisamment d’eau chaque jour : L’Institut de Médecine recommande environ 3,7 litres (pour les hommes) et 2,7 litres (pour les femmes) d’apport hydrique quotidien total, y compris les boissons et l’eau contenue dans les aliments [4].
  2. Hydratez-vous avant et après l’activité physique : Assurez-vous d’être bien hydraté avant de vous engager dans des activités physiques, et reconstituez vos niveaux de liquide après l’effort.
  3. Écoutez votre corps : Si vous ressentez la soif, c’est un signe que votre corps a besoin d’eau. Ne négligez pas cette sensation.

La prévention des tendinites ne se limite pas aux mouvements appropriés et à l’échauffement, mais comprend également l’hydratation. Les preuves scientifiques indiquent clairement que l’eau joue un rôle essentiel dans la santé des tendons et dans la prévention des blessures. 

L’hydratation est une étape simple et efficace que tout le monde peut intégrer dans sa routine quotidienne. En investissant dans votre hydratation, vous investissez dans la santé à long terme de vos tendons.

 

*Références :*

[1] Murrell, G. A., Szabo, C., & Hannafin, J. A. (2000). Jumper’s knee: current concepts. The American journal of sports medicine, 28(5), 705-715.

[2] Shaw, G., & Lee-Barthel, A. (2017). Biomechanics of muscle and tendon: Implications for training. Sports Medicine, 47(5), 807-817.

[3] Eberhardt, A. W., & Keer, L. M. (2001). Biomechanical considerations in the pathogenesis of tendinopathy. Advances in Experimental Medicine and Biology, 496, 197-213.

[4] Institute of Medicine (US) Panel on Dietary Reference Intakes for Electrolytes and Water. (2005). Dietary Reference Intakes for Water, Potassium, Sodium, Chloride, and Sulfate. National Academies Press.